Emily Blunt va jouer dans le prochain film du réalisateur phare de Harry Potter

Actus cinéma

Emily Blunt va jouer dans le prochain film du réalisateur phare de Harry Potter

Emily Blunt lors de l'avant-première du

©Crossick Matt/EMPICS Entertainment - Emily Blunt lors de l'avant-première du "Retour de Mary Poppins" à Londres, le 12 décembre 2018., Abaca

Selon les informations publiées par Deadline, le 11 mai 2022, l'actrice anglaise devrait tenir le haut de l'affiche du prochain long métrage de David Yates.

Que de beaux projets pour Emily Blunt ! Alors que l'actrice sera, à peu près comme la moitié d'Hollywood, bientôt à l'affiche du prochain film de Christopher Nolan, "Oppenheimer", c'est un nouveau projet qui se profile à l'horizon pour l'épouse de John Krasinski.

Un thriller dans l'industrie médicale

Selon Deadline, la comédienne devrait jouer le rôle principal du prochain film de David Yates. Le Britannique est connu pour être le réalisateur phare derrière les sagas Harry Potter et Les Animaux fantastiques. Le metteur en scène avait fait sa première incursion dans l'univers de J.K. Rowling en 2006 en réalisant le cinquième opus des aventures du petit sorcier à lunettes, "Harry Potter et l'Ordre du phénix".

Ce prochain projet devrait permettre à David Yates de délaisser momentanément l'univers de la magie pour revenir au thriller, genre qu'il avait déjà exploré en réalisant les épisodes de la mini-série "Jeux de pouvoir". Ce nouveau film, intitulé "Pain Huslters" verra donc Emily Blunt endosser le rôle de Liza Drake, une jeune femme sans diplômes qui accepte un emploi dans une start-up médicale en Floride pour subvenir aux besoins de sa fille. Alors que le charisme de Liza lui permet de gravir les échelons de cette société en pleine expansion, elle ne tarde pas à en découvrir les dessous peu reluisants. Présenté ce mois-ci au Marché du film à Cannes, le film devrait commencer son tournage le 22 août prochain.

Marine Pallec, Jellyfish France, publié le 12 mai

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter