Décès de Jacques Perrin : 3 films culte qui ont marqué sa carrière

Actus cinéma

Décès de Jacques Perrin : 3 films culte qui ont marqué sa carrière

Jacques Perrin pour une séance photo à Rome en Italie, le 29 mai 2012.

©Vandeville Eric - Jacques Perrin pour une séance photo à Rome en Italie, le 29 mai 2012., Abaca

Jacques Perrin s'est éteint jeudi 21 avril 2022 à l'âge de 80 ans. Dépeint comme généreux et sincère, il a toujours été suivi par son public du cinéma à la télévision. Acteur, réalisateur, producteur, le cinéaste n'aimait pas vraiment ne rien faire. Voici trois oeuvres culte dans lesquelles il s'est illustré.

"Les Demoiselles de Rochefort" de Jacques Demy (1967)

Dans les années 1960, le cinéma connaît un tournant avec la Nouvelle Vague. Jacques Perrin est quelque peu mis à l'écart, jusqu'à ce que Jacques Demy l'appelle pour qu'il devienne son matelot dans "Les Demoiselles de Rochefort". Un film qui pétrifie le comédien : il ne sait ni danser ni chanter. Mais le réalisateur s'en moque et Jacques Perrin se révèle à la hauteur de Danielle Darrieux, Catherine Deneuve, Gene Kelly, George Chakiris et Françoise Dorléac.

Retrouvez "Les demoiselles de Rochefort" de Jacques Demy (1967) sur la VOD d'Orange.

"Peau d'âne" de Jacques Demy (1970)

La sincérité de Jacques Perrin sur son manque de talent en tant que chanteur ou danseur n'a pas fait peur à Jacques Demy, qui fait de lui son nouvel acteur fétiche. Ainsi, le comédien enfile le costume du prince dans le film "Peau d'âne" et retrouve la belle Catherine Deneuve. Inspiré de l'oeuvre de Charles Perrault, parue en 1694, le film qui mêle féérie et poésie est un véritable succès tant chez les adultes que chez les enfants.

"Les Choristes" de Christophe Barratier (2004)

Dans "Les Choristes", Jacques Perrin incarne Pierre Morhange adulte, dont la version jeune, jouée par Jean-Baptiste Maunier, a ému plus de 8,6 millions de spectateurs. Un film particulier pour Jacques Perrin : le réalisateur Christophe Barratier n'est autre que son neveu. Mais c'est aussi un long-métrage qu'il partage avec son fils, Maxence Perrin, qui y joue l'adorable et inoubliable Pépinot enfant.

Mathilde Dandeu, Jellyfish France, publié le 22 avril

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter