Décès de Grichka Bogdanoff : retour sur ces fois où il s'est illustré au cinéma

Actus cinéma

Décès de Grichka Bogdanoff : retour sur ces fois où il s'est illustré au cinéma

Grichka Bogdanoff lors de la promotion de son livre

©Clementz Michel - Grichka Bogdanoff lors de la promotion de son livre "La pensée de Dieu", à Perpignan, le 19 octobre 2012., Abaca

Décédé le 28 décembre 2021, Grichka Bogdanoff était avec son frère jumeau, Igor, l'une des figures emblématiques du paysage médiatique français. Essayiste et animateur spécialisé dans la vulgarisation scientifique et la science-fiction, l'ancien présentateur de télévision a également fait quelques petites apparitions sur le grand écran. Retour sur les fois où il s'est illustré au cinéma.

Bien qu'ayant occupé les plateaux de télévision depuis le milieu des années 1970, d'abord avec Un sur cinq puis notamment Temps X, Grichka Bogdanoff ne s'est que rarement aventuré à franchir la frontière du grand écran. En effet, et même si leur statut leur a valu à lui et à son frère d'être mentionnés dans de nombreuses oeuvres (notamment au détour d'une scène de "Incognito" (2009) où Pierre Palmade raconte au personnage de Bénabar sa relation avec les jumeaux), les deux ont rarement joué dans des films.

Il a joué pour Arielle Dombasle

Pourtant, il faut noter deux notables exceptions où Grichka et son frère se sont permis de faire quelques pas du côté du 7e art. Ainsi, en 1982 on peut le voir dans le tout premier film d'Arielle Dombasle en tant que réalisatrice, "Chassé-croisé". Dans ce film riche en caméos, la femme de Bernand-Henri Lévy a notamment réuni Françoise Sagan, Roman Polanski ou encore Éric Rohmer. L'animateur de Temps X incarne pour sa part son propre rôle et croise le personnage principal, Julien (Pascal Greggory), un apprenti sculpteur qui s'éprend d'une jeune femme rencontrée dans une librairie.

Malgré cette première expérience, ce n'est qu'en 2018 que Grichka refait une apparition au cinéma dans "Le fruit de l'espoir" réalisé par Alain Williams, dans lequel il joue une nouvelle fois son propre rôle aux côtéx de son frère Igor. Un film resté hélas pour le moins confidentiel.

Marine Pallec, Jellyfish France, publié le 28 décembre

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter