Actus cinéma

Dans le plus grand des calmes, Quentin Tarantino décide de sauver l'un des cinémas historiques de Paris

La Clef est un cinéma historique du cinquième arrondissement de Paris. Cela fait des années que la fermeture de l'établissement provoque l'indignation des passionnés alentours. Mais la légende Quentin Tarantino est venu apporter une solution.

C'est un sauvetage digne d'un film hollywoodien. Ou de ce que les scénaristes américains intitulent : un "deus ex machina". L'un des cinémas historiques du cinquième arrondissement de Paris, La Clef, a été sauvé de la fermeture après cinq ans de déboires judiciaires divers. Et on doit notamment cette résolution heureuse à un Saint Bernard loin d'être anonyme : Quentin Tarantino !

Le réalisateur de Pulp Fiction et Once Upon a time in Hollywood aurait effectivement, selon le site américain Deadline délivré un don en espèces qualifié de "majeur" - lui, et deux autres clients qui préfèrent conserver l'anonymat. Don directement transmis au groupe Cinéma Revival, qui bataille depuis des années pour la préservation de ce lieu culturel mythique, revendu par son ancien grand propriétaire.

>> J'ai vécu une dernière séance dans ce cinéma parisien mythique qui a l'une des plus belles salles du monde avant sa fermeture définitive

Bataille ayant notamment engendré, comme le rappelle le site, discussions entre avocats, promoteurs et même représentants du gouvernement. Avant que les stars ne s'emmêlent. "Quentin Tarantino était vraiment intéressé par le projet", relate Cinéma Revival. "Il nous a ensuite envoyé un mystérieux email disant 'De combien avez-vous besoin pour avoir le cinéma ?'"... L'objet de l'e-mail était : " Je suis Quentin Tarantino " !".

"Il a demandé de combien nous avions besoin et a ensuite tout couvert. Cela nous a permis de boucler le financement", se réjouit encore le groupe. La grande classe. Et parmi les personnalités ayant répondu à l'appel de cette sauvegarde, on ne trouverait pas seulement Quentin Tarantino...

De nombreux cinéastes connus à l'international ont souhaité défendre la préservation de ce cinéma parisien qui va rouvrir ses portes cet étéParmi les nombreux cinéastes connus à l'international ayant souhaité défendre la préservation de ce cinéma parisien - près de 5 000 dons individuels sont dénombrés - on observerait également l'aide nécessaire de Céline Sciamma (dont les films sont disponibles sur Netflix), la réalisatrice de Portrait de la jeune fille en feu, mais aussi l'immense Martin Scorsese (ça calme, oui), ou encore Wayne Bing, un grand cinéaste chinois.

"L'histoire de La Clef doit être préservée d'autant plus précieusement qu'elle a été ramenée à la vie par des personnes qui se sont réunies pour l'amour du cinéma et la liberté qui en découle", a défendu Martin Scorsese l'espace d'une tribune salutaire. On reconnaît bien là la passion du cinéaste.

Et les communicants du cinéma de réagir sur le site du lieu : "On a réussi ! La Clef est sauvée. Des récits de luttes ouvrières aux films décoloniaux, c'est un cinéma qui, depuis sa création, s'affronte aux questions politiques, laissant aussi une place et la parole à d'autres associations engagées". Un lieu artistique mais aussi politique, à l'heure où les convictions n'ont jamais revêtu autant d'importance en France.

>> J'ai pu voir Sous la Seine (Netflix), le premier film de requin parisien de l'histoire (et j'ai même rencontré sa star sur une péniche !)

Tel que l'énonce encore le reportage de Deadline, le cinéma La Clef compte rouvrir ses portes du 27 au 30 juin. Un plan de rénovation du bâtiment devrait par la suite s'enclencher et exiger la fermeture du ciné durant un an. Les férus de salles obscures devront prendre de nouveau leur mal en patience ! Mais le jeu en vaut la chandelle, puisque c'est tout un nouvel emménagement, comprenant notamment un bar, qui est aujourd'hui envisagé.

Alors ne vous étonnez pas si dans les jours à venir, il vous arrive de croiser Quentin Tarantino dans le cinquième arrondissement de Paname...

publié le 19 juin, Clément Arbrun , Purebreak

Liens commerciaux