Actus cinéma

Ce soir à la télé : impossible de ne pas éclater de rire en voyant Gérard Jugnot au comble de la méchanceté dans cette comédie culte des années 80

Chaque jour, AlloCiné vous recommande un film à (re)voir à la télé. Ce soir : un classique du rire hexagonal avec un casting complètement fou.

En 1943, les Bourdelle se voient eux aussi envahis par les Allemands, et se retrouvent logés à la cave. Le fils, Guy-Hubert, dissimulé derrière les traits d'un coiffeur homosexuel, est en fait Super-Résistant, sorte de Zorro du moment, qui complote contre les nazis.

- Envie d'un autre conseil TV pour ce soir ? On vous recommande un excellent film policier des années 90 porté par un Clint Eastwood royal !

Ce pitch étonnant, c'est celui d'une comédie 100% culte : Papy fait de la résistance, sortie en salles en 1983. La rencontre délirante entre deux générations du rire hexagonal, celle des années 70/80 comprenant notamment la troupe du Splendid (Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Michel Blanc, Josiane Balasko & Co.) et la précédente, avec des pointures comme Jean Carmet, Michel Galabru ou encore Jacqueline Maillan.

Réalisée par Jean-Marie Poiré, le papa des Visiteurs, le long métrage Papy fait de la résistance , adaptation de la pièce de théâtre du même nom écrite en 1981 par Christian Clavier et Thierry Lhermitte, est une comédie complètement déjantée, au rythme trépidant et aux dialogues culte, devant laquelle il est franchement impossible de ne pas éclater de rire.

Avec son casting proprement hallucinant uniquement composé de stars (ce n'est pas pour rien que le slogan de la comédie au moment de sa sortie était "Le film qui a coûté plus cher que le Débarquement"), Papy fait de la résistance est unique en son genre. On vous prévient si vous ne l'avez jamais vu : ce long métrage, qui transforme une page sombre de l'Histoire en une virée comique plus que salutaire, est un petit régal.

Gérard Jugnot très très très méchant et terriblement drôle

C'est assez compliqué, mais s'il fallait retenir un personnage de ce cette grande comédie populaire, on porterait notre dévolu sur Adolfo Ramirez, principal antagoniste du film. Un Français pro-nazi et collaborationniste très très très méchant incarné par un Gérard Jugnot au sommet de son art comique. Irrésistible.

On notera enfin que Papy fait de la résistance, éreinté par la presse à sa sortie en salles mais grand succès public avec plus de 4 millions de spectateurs au rendez-vous, est dédié à la mémoire de Louis de Funès, qui devait initialement incarner soit le fameux "papy" soit le demi-frère d'Hitler. L'acteur s'est éteint en janvier 1983 et ce sont finalement Michel Galabru et Jacques Villeret qui ont hérité des rôles en question.

Envie de boucler le week-end dans un grand éclat de rire devant une comédie populaire culte au casting démentiel ? Alors inutile de résister devant Papy fait de la résistance (c'est facile, pardon) et rendez-vous ce soir devant France 2 !

Ce soir sur France 2 à 21h10

publié le 21 avril, Clément Cuyer, Allociné

Liens commerciaux