Actus cinéma

Cannes 2024 : quel est le film applaudi le plus longtemps dans toute l'histoire du Festival ? 9 minutes, 12 minutes, 20 minutes...

9 minutes, 12 minutes, 20 minutes... Le Festival de Cannes est le paradis des "standing ovation", ces séquences d'applaudissements qui, à la fin d'une séance, peuvent s'éterniser. Mais aussi se faire plus timides si gros flops il y a. Et le grand gagnant dans le genre est...

Les polémiques stériles, les coupes de champagne, les teufs avec vue sur la plage, les avant-premières mondiales, font partie des traditions sacrées du Festival de Cannes. Mais parmi toutes ces pratiques persiste l'une des plus indétrônables : la standing ovation ! Soit, les applaudissements nourris et interminables du public à la fin d'une projection. Si indétrônable, la pratique, qu'on peut même en faire un classement !

Et c'est donc un sacré podium qu'a mis en place le site IndieWire en prenant en compte les séances les plus marquantes de ces vingt dernières années. Quels sont les trois films les plus acclamés au Festival de Cannes ? Les plus grands cinéastes y sont passés, tout comme les films d'auteurs les plus radicaux (qui rarement repartent bredouille) mais également les succès populaires de la scène internationale. Le choix est vaste.

>> Je suis allé découvrir en salles LE film d'horreur événement du moment (et je ne verrai plus jamais les chiens de la même façon)

Et les résultats, étonnants. Ainsi, l'un des films applaudis le plus longtemps serait... un documentaire ! Et plus encore, chose rare, un documentaire couronné par la Palme d'or : Fahrenheit 9/11, le fameux film de Michael Moore sur la présidence Bush.

Avant que Quentin Tarantino ne décide de remettre la Palme au documentariste de gauche américain, suscitant de longues semaines de débat (d'aucuns ont fustigé une récompense "trop politique") le film de non-fiction a été applaudi pas moins de 20 minutes. Joli.

>> Intrigué par son million d'entrées, je suis allé voir Un p'tit truc en plus d'Artus, je m'attendais au pire mais ça bousculé mes a priori

Une acclamation que précède de très très peu - deux minutes seulement - Mud, film de cambrousse où l'on trouve l'un des meilleurs rôles de Matthew McConaughey, dans la peau d'un ermite énigmatique habitant le Sud des Etats-Unis. Une partition éclairée qui a valu à la star américaine 18 minutes d'applaudissements.

Mais plus belle encore fût l'ovation dédiée à ce film majeur...

On vous dévoile les plus gros flops de CannesN'importe quel spectateur se le demande : quel fût le film le plus acclamé ces vingt dernières années par le public cannois ? Eh bien, il s'agit d'une oeuvre que vous avez certainement vue, au ciné ou sur une plateforme.

Car le grand gagnant n'est autre que Le Labyrinthe de Pan et ses très généreuses et démesurées 22 minutes d'acclamations publiques. Considéré par beaucoup comme le chef d'oeuvre de Guillermo del Toro (Blade II, Hellboy, Crimson Peak, Pacific Rim), cette oeuvre mixe récit historique (sur fond de franquisme), poème morbide et bestiaire horrifico-mythologique. Un "Alice au pays des merveilles" onirique et gothique qui fut également récompensé aux Oscars. 22 minutes, c'est tout de même le tiers d'un film de Quentin Dupieux ! Enorme.

>> The Fall Guy : Ryan Gosling se moque-t-il vraiment de Tom Cruise dans son dernier film ?

Un record qui exige encore d'être battu. Et ne l'a clairement pas été par trois autres champions : les losers du genre. A savoir, le Flop 3 des standing ovations. Quels ont été les films les moins applaudis à Cannes ? Deux d'entre eux sont très récents.

Selon IndieWire, cette édition cannoise est hyper avare en ovations. Car au plus loin de ces durées maximales, on retrouve certes Killers of the Flower Moon, le dernier film de Martin Scorsese sorti l'an dernier, objet de 9 minutes de standing ovation, mais surtout... Megalopolis.

Il a fallu des décennies à Francis Ford Coppola (Le parrain, Apocalypse Now) pour accoucher de ce film, celui d'une vie. Un projet mégalo et monstrueux, qui pourrait remporter la Palme d'or cette année... Sauf qu'il a été massacré par la presse, désignant l'oeuvre comme un aberrant nanar de haute voltige, incompréhensible et laborieux. Ambiance ! Résultat ? Seulement 7 minutes d'applaudissement. Mais il y a pire.

Car sur la première place du Flop, l'on trouve Furiosa, le spin off de Mad Max : Fury Road. Ce blockbuster australien en salles ce 22 mai promet de révolutionner le cinéma d'action. Et pourtant, il n'a été applaudi que... 6 minutes. Soit une durée extrêmement courte sur l'échelle des ovations cannoises... Cependant, il faut savoir raison garder et comprendre que la tradition de la "standing ovation" est très variable. Elle dépend du contexte, du palmarès, de l'horaire de projection, et n'a aucune incidence sur les décisions du jury.

De quoi en rassurer certains ?

publié le 21 mai, Clément Arbrun , Purebreak

Liens commerciaux