Actus cinéma

C'est l'un des sons les plus connus du cinéma : le cri de Chewbacca mélange en réalité trois cris d'animaux

Tout spectateur de "Star Wars" a tenté, un jour, d'imiter le cri de Chewbacca. Tout en ignorant que le bruitage du Wookie est en réalité un mélange de plusieurs animaux.

Que vous soyez ou non fan de la saga Star Wars, il y a de fortes chances pour que vous sachiez à quoi ressemble le cri de Chewbacca. A mi-chemin entre le rugissement, le grognement et le grondement, ce son si particulier compte parmi les plus célèbres de la saga créée par George Lucas dans les années 70, et peut-être même de l'histoire du cinéma.

Comme pour pratiquement tout l'univers sonore de la galaxie Star Wars, c'est au légendaire ingénieur Ben Burtt que l'on doit ce bruitage mythique. Et pour le concocter, ce magicien des ondes sonores a utilisé une technique des plus singulières.

"Cela devait être fait avec des bruits d'animaux"

"La voix de Chewie était la première sur laquelle on m'a demandé de travailler lorsqu'on m'a engagé, alors que Star Wars n'était encore qu'à l'état de script", a-t-il raconté plusieurs années plus tard, dans le making of de L'Empire contre-attaque.

"Ils savaient qu'il y aurait ce personnage appelé Chewbacca, qui devait jouer et apparaître dans les mêmes scènes que les autres acteurs. Mais la question était de savoir à quoi allait ressembler le son de sa voix.

Il ne devait pas parler anglais, mais il devait avoir une espèce de voix extraterrestre et animale. Cela devait être un langage intelligent qui ne ressemble ni à l'anglais, ni à l'allemand, ni au français, ni à quoi que ce soit de connu. Cela devait être fait avec des bruits d'animaux."

"J'ai collecté énormément de bruits d'ours."

Ben Burtt raconte alors que la première fois qu'il a rencontré George Lucas, ce dernier lui a donné une liste de différents animaux à enregistrer, et lui a suggéré d'aller tout particulièrement chercher du côté des ours :

"Durant l'année que j'ai passée à enregistrer des sons préliminaires pour Star Wars, j'ai collecté énormément de bruits d'ours," explique l'ingénieur du son, "ainsi que des bruits de morses, de lions, de blaireaux, d'animaux malades, d'animaux domestiques, toutes sortes de choses..."

Double défi

Ben Burtt a ensuite isolé de petits morceaux de ces différents sons, qui pouvaient selon lui être associés à certaines émotions comme l'affection ou la colère. Après avoir constitué toutes ces différentes catégories de sons - correspondant à divers états d'esprit du personnage - il s'est alors mis à les associer les uns aux autres pour créer une sorte de dialecte.

Mais au-delà de cet exercice déjà complexe, le défi supplémentaire était de faire en sorte que ce langage colle bien aux mouvements de la bouche de Chewbacca à l'écran, exactement comme peuvent le faire des comédiens de doublage pour respecter les labiales du personnage qu'ils interprètent.

Pour en savoir plus sur le personnage de Chewbacca, (re)découvrez notre vidéo spéciale...

publié le 2 avril, Thomas Imbert, Allociné

Liens commerciaux