Actus cinéma

C'est l'un des plus grands films de science-fiction de l'histoire, mais il est le fruit de l'imagination d'un adolescent de 16 ans

La bande-annonce du film Le cinquième élément. © Gaumont

Ce film est l'un des plus grands classiques du cinéma de science-fiction. Pourtant, l'idée originelle provient du cerveau d'un adolescent de 16 ans. Mais attention, pas de l'imaginaire de n'importe quel lycéen... En effet, c'est Luc Besson qui a imaginé cette histoire qui, après bien des efforts, a vu le jour des décennies plus tard...

Pouvez-vous imaginer que l'une de ces idées qui vous sont venues à l'esprit lorsque vous étiez adolescent, au cours d'un après-midi d'ennui, puisse changer votre carrière ? Pouvez-vous imaginer que vous puissiez sauver un projet de votre adolescent de 16 ans et devenir soudainement millionnaire ? Ce n'est pas exactement ce qui est arrivé à Luc Besson, mais le réalisateur français s'est tenu à ses idées de jeunesse et a été récompensé.

>> Deux tribunaux ont estimé que ce film d'action et de science-fiction était un plagiat et son réalisateur, un Français très célèbre, a dû payer une forte amende

Le Cinquième Élément, l'un des plus grands films de science-fiction de ce siècle, est né dans l'esprit de Luc Besson à l'age de 16 ans. Le futur réalisateur a commencé à écrire le scénario alors qu'il était adolescent, pour tromper son ennui.

"Je n'ai jamais pensé à en faire un film"

"J'ai commencé à écrire à 16 ans et à filmer à 30 ans, j'ai donc eu le temps d'y réfléchir", a déclaré Besson dans une interview accordée en 2017 à Nerdist, à l'occasion du 30e anniversaire du film. "Mais quand j'ai commencé à écrire à 16 ans, c'était plus comme un roman. Ce n'était pas un film dans ma tête. Je n'ai jamais pensé à en faire un film", a-t-il ajouté.

>> Ce film de science-fiction a détruit une saga de 4 films : même les producteurs de Stranger Things n'ont pas pu éviter ce terrible échec

Il est intéressant de noter que l'idée lui est venue alors qu'il aidait sa soeur, âgée de 13 ans à l'époque, à faire ses devoirs sur Platon. "Il a écrit sur les cinq éléments censés constituer toute la matière, vous savez, l'eau, la terre, le feu et l'air. Et le cinquième élément est l'être humain. Je l'ai lu et je me suis dit 'Putain ! C'est exactement ce qui me manque'. Je dois donc m'excuser de m'être inspiré de Platon", a poursuivi le réalisateur.

10 ans plus tard, un peu plus adulte, il a commencé à le façonner jusqu'à ce qu'il devienne ce que nous connaissons tous : "Je me suis dit : 'Vous savez quoi, j'aimerais bien en faire un film'. J'ai commencé à changer beaucoup de choses parce qu'un roman, c'est vraiment différent". Le projet a beaucoup évolué et est passé par de nombreuses étapes jusqu'à ce qu'il réussisse à attirer l'attention de quelqu'un.

Une production compliquée

La production du film est loin d'être facile. Elle est arrêtée en décembre 1992 sans préavis et Luc Besson enchaîne avec Léon (1994). Le réalisateur n'abandonne pas pour autant Le Cinquième Élément. Il décide de réduire le budget de production pour voir s'il peut obtenir un studio, et Columbia Pictures se présente. En août 1995, le tournage commence véritablement.

>> "Les gens criaient et sortaient du cinéma en courant" : voici comment les spectateurs ont réagi à l'un des meilleurs films de science-fiction de tous les temps

Après cet effort titanesque, les critiques sont très sévères à l'égard de son projet. "Les critiques ont été terribles et certaines choses n'ont pas très bien fonctionné au début. Mais je pense que le plus grand plaisir pour un réalisateur est de voir que, 20 ans plus tard, son film est toujours vivant et passe de génération en génération. J'ai vu, sur 20 ans, des personnes de 50 ans découvrir le film et donner le DVD à un enfant de 12 ans. J'ai vu tout cela et c'est tout simplement incroyable", a-t-il déclaré à Nerdist.

Article écrit en collaboration avec nos collègues de Sensacine.

publié le 3 décembre, Mathis Ferrut, Purebreak

Liens commerciaux