Bruce Willis arrête sa carrière : 3 films d'action qui en ont fait une icône

Actus cinéma

Bruce Willis arrête sa carrière : 3 films d'action qui en ont fait une icône

Bruce Willis lors de l'avant-première de

©PA Photos - Bruce Willis lors de l'avant-première de "A Good Day to Die Hard" à Londres, le 7 février 2013., Abaca

C'est une bien triste nouvelle pour tous les fans de Bruce Willis. Le 30 mars 2022, la famille du comédien a fait savoir dans un communiqué que l'acteur mettait fin à sa carrière, en raison de son combat contre l'aphasie, une maladie entraînant des troubles du langage et de la mémoire. Tout de suite, retour sur 3 films qui ont contribué à en faire une légende du cinéma d'action.

"Piège de cristal" de John McTiernan (1988)

C'est le film qui a véritablement lancé la carrière de Bruce Willis au cinéma. Avec "Piège de cristal", l'acteur endosse pour la première fois le rôle du lieutenant John McClane. Dirigé par le grand John McTiernan ("Predator", "Last Action Hero"...), Bruce Willis trouve là son premier grand rôle et se confronte à une autre star en devenir, Alan Rickman, qui incarne le machiavélique Hans Gruber. Véritable succès commercial, le film donnera lieu à quatre suites.

"Armageddon" de Michael Bay (1998)

Dix ans après "Piège de cristal", Bruce Willis tourne sous la direction du spécialiste du cinéma d'action tout en muscle et en explosions : Michael Bay. Dans "Armageddon", l'acteur incarne Harry S. Stamper, un ingénieur envoyé dans l'espace pour creuser un puits dans un astéroïde qui menace de s'écraser sur Terre. Improbable mais classe.

"Incassable" de M. Night Shyamalan (2000)

Juste après "Sixième sens", Bruce Willis retrouve M. Night Shyamalan dans ce qui est sans doute un des films les plus singuliers du réalisateur. L'acteur incarne ici David Dunn, un gardien de sécurité de Philadelphie qui se découvre des super pouvoirs après avoir survécu à une catastrophe ferroviaire. Moins spectaculaire comparé à certains de ses autres rôles, "Incassable" offre néanmoins à l'acteur une de ses meilleures prestations et l'opportunité de devenir, littéralement, un super-héros. Le comédien reprendra son personnage de David Dunn à nouveau dans "Split" (2016) puis dans "Glass" (2019).

Marine Pallec, Jellyfish France, publié le 31 mars

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter