Blonde : Andrew Dominik en dit plus sur le film tant attendu sur Marilyn Monroe

Actus cinéma

Blonde : Andrew Dominik en dit plus sur le film tant attendu sur Marilyn Monroe

Marilyn Monroe dans une scène de

©INTERPHOTO - Marilyn Monroe dans une scène de "Les hommes préfèrent les blondes" de Howard Hawks (1953)., Sipa

Annoncé depuis de nombreux mois, "Blonde" se fait encore et toujours attendre. Dans une interview avec Screen Daily, le 11 mars 2022, le réalisateur du film - Andrew Dominik - en a dévoilé un peu plus sur ce projet autour de Marilyn Monroe.

C'est en 2020 que l'on apprenait que l'actrice cubaine Ana de Armas (vue dans "Knives Out", "Blade Runner 2049" ou encore "Deep Water") avait été choisie pour endosser le rôle de la mythique Marilyn Monroe dans "Blonde", adaptation du roman fleuve de Joyce Carol Oates. Prévu sur Netflix, le film se fait pourtant toujours attendre, malgré le fait que son tournage soit terminé depuis belle lurette. En juin 2021, Thierry Frémaux - le délégué général du Festival de Cannes - affirmait avoir pu visionner le film en le qualifiant de "magnifique".

"Un conte de fée en forme de cauchemar émotionnel"

Toutefois, le film semble encore et toujours se faire attendre. La raison ? Un désaccord entre le cinéaste et la plateforme de streaming autour d'une scène de viol - déjà présente dans le roman originel - qui semble avoir poussée le géant américain à repousser la sortie du long-métrage. Dans une interview avec Screen Daily, Andrew Dominik qui décrit "Blonde" comme "un conte de fée en forme de cauchemar émotionnel" a tenu à démentir certaines rumeurs, notamment le fait que son film contiendrait une scène de cunilingus sanglant.

Néanmoins, le cinéaste confirme que le long-métrage sera "mature" : "C'est un film interdit au moins de 17 ans sur Marilyn Monroe, mais c'est ce qu'on veut, pas vrai ? Moi je veux aller voir une version de l'histoire de Marilyn Monroe interdite au moins de 17 ans." Il continue : "C'est un film exigeant. Si le public n'aime pas ça, c'est le problème du public, p*****. C'est pas fait pour être politiquement correct." Le film, qui a reçu l'aval de Joyce Carol Oates, est toujours prévu pour 2022, sans plus de précision.

Marine Pallec, Jellyfish France, publié le 24 mars

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter