Actus cinéma

Attention, si vous allez voir Avatar 2, ne prenez pas n'importe quelle séance (cela changera votre expérience)

La bande-annonce d'Avatar, la voie de l'eau : si vous voulez vivre l'expérience à fond, ne prenez pas n'importe quel billet ! © The Walt Disney Company France

Avatar 2 ou Avatar 2 : la voie de l'eau, est sorti dans tous les cinémas de France le 14 décembre 2022. Si vous ne l'avez pas encore vu et que vous souhaitez vous immerger à fond dans le nouveau monde créé par James Cameron, ne prenez pas n'importe quel billet ! Cela pourrait changer complètement votre expérience...

Cela fait plus de 10 ans que James Cameron a présenté aux téléspectateurs le monde fantaisiste de Pandora et de ses habitants Na'Vi dans Avatar. Au cours de ces années, nous avons vu naître de nouvelles sagas, de nouveaux personnages qui entreront dans l'histoire du cinéma et des séries, mais aucun comme ceux créés par Cameron.

>> Avatar 2 : la somme complètement folle que le film doit rapporter pour être rentable

Maintenant, tous les yeux sont tournés vers Avatar 2 : la voie de l'eau et la sensation de vivre l'expérience dans les salles de cinéma. Comme vous le savez tous, le film est créé pour être apprécié en 3D, mais maintenant il y a aussi un nouveau détail qui pourrait changer la façon dont vous voyez le film, et que vous ne pouvez pas ignorer.

Il est conseillé de réserver une séance en HFR

Lorsque vous irez acheter votre billet, différents formats apparaîtront, dont HFR ou HFR 3D . Mais, en quoi consistent-ils et en quoi sont-ils différent des autres ? L'acronyme HFR (High Frame Rate) fait référence à la fréquence élevée des images à l'écran . Généralement, tout film que nous voyons au cinéma a 24 images par seconde, cependant, la suite d'Avatar peut être vue jusqu'à 48 images par seconde au format HFR, car elle est projetée à une vitesse plus élevée que la manière conventionnelle.

>> Les 800 pages que James Cameron a données aux scénaristes pour préparer Avatar 2

Qu'est-ce que ça change ?

Par exemple, cela rend les scènes les plus puissantes en termes d'effets spéciaux. Cela permet aussi de de voir certains mouvements, notamment lors des scènes de combat, qu'ils seraient impossible de voir en 24 images par seconde.

Le fait d'avoir un plus grand nombre d'images par seconde augmente également la profondeur de champ, et avec cela, la sensation de nager (dans ce cas) avec les personnages est beaucoup plus grande que lorsque vous marchiez avec eux dans la jungle de Pandora. Et n'oublions pas qu'une fois de plus, Cameron a recréé le film pour le vivre avec tous les sens en 3D.

>> James Cameron est prêt à faire une série Avatar, mais à une seule condition

Donc faites bien attention en réservant votre place !

Article écrit en collaboration avec nos confrères de .

publié le 21 décembre, La Rédaction , Purebreak

Liens commerciaux