Actus cinéma

Amore Mio : ce road movie gorgé de soleil va vous faire vibrer

© Urban Distribution

Embarquez pour un road trip avec Alysson Paradis et Elodie Bouchez : Amore Mio, premier long métrage de Guillaume Gouix, arrive au cinéma ce mercredi.

De quoi ça parle ?

Lola refuse d'assister à l'enterrement de l'homme qu'elle aime. Elle convainc Margaux, sa sœur, de les emmener, elle et son fils, loin de la cérémonie. Sur la route qui les mènera vers l'Italie, elles découvrent les adultes qu'elles sont devenues et tentent de retrouver la complicité des enfants qu'elles étaient.

Laissez-vous embarquer par Amore Mio, premier long métrage mis en scène par Guillaume Gouix, et coécrit par Guillaume Gouix, Fanny Burdino et Camille Lugan. Après avoir réalisé plusieurs courts métrages, Guillaume Gouix se lance dans le grand bain.

Acteur vu dans la série Les Revenants, dans le film La French, ou encore chez des réalisatrices et réalisateurs comme Rebecca Zlotowski, Emmanuel Mouret et Lucas Belvaux, Guillaume Gouix a appris la réalisation sur le tas, sans passer par une école de cinéma, et revendique un rapport au cinéma "très instinctif".

C'est ce qui fait tout le charme de ce premier long : Amore Mio laisse la part belle à ses personnages, qu'on aime avec tous leurs défauts. L'écriture, le jeu à l'instinct et la caméra au plus près des acteurs laissent transparaitre une grande sensation de liberté, recherchée par le réalisateur.

L'idée maitresse était de "laisser venir les rires, les gestes et les cris, et que la caméra soit toujours à leur service, mais sans perdre envies esthétiques". Gouix précise dans le dossier de presse : "Parfois au cinéma ce qui n'est pas prévu devient gracieux".

"Le film a un côté un peu punk dans la manière dont il s'est construit, il a d'ailleurs été fait avec cet état d'esprit jusqu'à l'étalonnage et au mixage son. Il devait y avoir une sensation de liberté, un geste", poursuit-il.

Si le point de départ du film est dramatique (l'enterrement de l'homme qui a partagé la vie d'une des héroines), Amore Mio cherche constamment à capter la lumière, au sens propre comme au figuré.

L'image du film, dont l'inspiration n'est autre que le travail photographique de Nan Goldin, est souvent dorée, chaude et gorgée de soleil, jusqu'à son échappée italienne. Pour Guillaume Gouix, le projet était de "faire un film sur le deuil qui ne soit pas morbide mais plutôt du côté de la vie"

"J'ai toujours aimé les héros de cinéma qui osent faire ce qu'on ne fait jamais à cause des conventions et des codes sociaux qu'on nous impose ou qu'on s'impose nous-même. J'aime les héros qui disent « merde ».

Quand on vit un deuil, on peut avoir envie de dire « merde » à ces conventions, à ce que les autres attendent de nous en tant qu'endeuillé, comme si on avait un rôle à endosser", explique le cinéaste.

Raconter comment malgré un deuil, la vie peut encore déborder. "Le personnage de Lola (Alysson Paradis) n'a pas envie de respecter le protocole. Elle ne sait pas quoi faire de sa colère et de sa peine. J'avais envie de raconter cette femme qui veut gérer le deuil de son compagnon à sa manière et s'enfuit le jour de ses obsèques avec son fils et sa sœur.

J'aime profondément les films de Doillon, de Cassavetes ou de Skolimowski parce que dans leurs films, précisément, le sujet c'est les gens, c'est l'humain. Ce qui me passionne, c'est de voir comment se fabrique du cinéma en mettant la loupe sur les petites choses de la vie. (...) J'avais envie de raconter comment malgré un deuil, la vie peut encore déborder", conclut-il.

Retrouvez toutes les sorties cinéma de la semaine

Pour incarner ses deux héroines et soeurs de cinéma, Guillaume Gouix a choisi Alysson Paradis (pour son "mélange atypique de féminité et de mauvais garçon") et Elodie Bouchez (pour "cette grâce, ce sourire et cet humour qui contrastait avec ce que l'on pouvait lire du personnage").

Au casting du film également, le jeune Viggo Ferreira-Redier, toujours très juste, et Guillaume Gouix, vocalement uniquement, le temps d'une scène. A noter pour les fans de Vanessa Paradis : on peut l'entendre chanter une chanson en italien "qui sonne un peu vacances".

Amore Mio sort au cinéma ce mercredi 1er février 2023, après avoir été montré en avant-première dans de nombreux festivals, dont Angoulême, Arras, Saint Jean de Luz, et en ouverture de Paris Courts Devant.

publié le 1 février, Brigitte Baronnet, Allociné

Liens commerciaux