Actus cinéma

4,2 sur 5 : ce soir sur Disney+, l'un des films les plus épiques des années 90

© 20th Century Fox

(Re)découvrez "Braveheart", épique et inoubliable film historique de Mel Gibson sur le destin de William Wallace, récompensé par une note moyenne de 4,197 étoiles sur 5 par les spectateurs d'AlloCiné.

A la fin du XIIIème siècle, alors que le roi d'Ecosse meurt sans descendance, le cruel souverain d'Angleterre, qui se fait appeler Edouard le Sec, tente de s'approprier la souveraineté du pays voisin. Après avoir lâchement fait massacrer tous les nobles écossais, il impose sa loi et son règne sur leur peuple.

Des années après avoir vu son père et son frère périr en combattant le roi anglais, le jeune William Wallace revient d'exil dans son village natal, bien décidé à devenir paysan et à épouser la belle Murron MacClannough. Mais lorsque cette dernière est brutalement assassinée par un officier anglais, William se promet d'obtenir réparation. La révolte qu'il va déclencher deviendra rapidement une lutte pour la libération de l'Ecosse tout entière.

Réalisé en 1995 et disponible sur Disney+, Braveheart est le deuxième long métrage signé par Mel Gibson (qui prête également ses traits à William Wallace), et peut facilement être considéré comme l'un des meilleurs films historiques médiévaux qui soient.

Irrésistible ode à la liberté et à la lutte contre l'oppression, cette fresque inoubliable sur laquelle souffle sans relâche un puissant vent épique se distingue notamment par la force de son histoire, par la magistrale prestation de son interprète principal et par l'inspirante partition d'un James Horner à son plus haut niveau.

Bercé par de vibrantes sonorités de cornemuses, planté parmi les majestueux paysages écossais, Braveheart est également (et peut-être avant tout) entré dans l'histoire pour ses inégalables scènes de bataille. Qu'il s'agisse du violent face-à-face entre les troupes de Wallace et l'armée anglaise dans les plaines de Stirling ou bien de la sanglante bataille de Falkirk, ces séquences extrêmement efficaces, à l'action parfaitement lisibles, démontrent à elles seules les qualités de mise en scène de Mel Gibson.

Tous ces atouts ont permis à Braveheart de connaître un triomphe aux Oscars, en 1996. Le film a ainsi décroché 5 statuettes, et notamment celles du meilleur film et du meilleur réalisateur. Quant aux spectateurs d'AlloCiné, ils lui ont attribué une note moyenne de 4,197 étoiles sur 5.

(Re)découvrez toutes les gaffes et les erreurs cachées dans "Braveheart"...

publié le 8 juin, Thomas Imbert, Allociné

Liens commerciaux