Actus cinéma

351 millions de dollars : il y a 30 ans, un film culte des années 90 révélait une actrice "à couper le souffle"

De mannequin à actrice : le premier rôle de Cameron Diaz a immédiatement propulsé sa carrière. Retour sur un casting un peu par hasard qui a changé la vie de l'actrice.

En 1994, The Mask prenait d'assaut le grand écran. Basé sur la populaire série de bandes dessinées du même nom, la comédie fantastique a fait de Jim Carrey une superstar grâce à son rôle de Stanley Ipkiss, modeste employé de banque, passionné par l'univers de Tex Avery, qui trouve un masque ancien aux pouvoirs surnaturels. Il est néanmoins partagé entre devenir cette créature verte sûre d'elle ou rester le timide Stanley, incapable d'aborder la magnifique chanteuse de cabaret Tina Carlyle...

Mais The Mask a aussi présenté au public un jeune mannequin nommé Cameron Diaz dans le rôle de Tina, un rôle qui a lancé sa carrière d'actrice.

Selon le directeur de casting Fern Champion, le réalisateur Chuck Russell voulait la regrettée Anna Nicole Smith pour le rôle de Tina. Cependant, ce dernier a tout de même admis que même s'il était curieux à propos de Smith, elle n'était pas le bon choix "car j'aurais dû l'auditionner pour le rôle pour arriver aussi loin. Nous nous sommes rencontrés. Anna était charmante et pétillante mais n'avait pas les autres qualités nécessaires pour le rôle. Je n'ai jamais franchi l'étape suivante pour tourner des scènes avec elle."

Fern Champion s'est alors tournée vers les top models du moment, en vain. Elle a donc demandé à une amie qui dirigeait une agence de mannequins dans le même bâtiment que les bureaux de New Line si elle avait quelqu'un à lui recommander.

"Il y a cette fille", lui a-t-on dit. Une certaine Cameron Diaz. Une rencontre s'imposait et immédiatement la directrice de casting s'est rendue compte qu'elle avait "une sympathie instantanée" : "C'est une fille formidable. Il n'y avait aucune barrière. Il y avait un cerveau. Elle avait juste les yeux écarquillés et les yeux bleus et disait : 'Oui, je veux jouer, bien sûr. Qu'est-ce que je dois faire?'"

Pour la jeune Cameron, s'ensuit alors cours de danse et de théâtre pendant le processus de casting, jusqu'à ce que le réalisateur ne tombe sur sa photo : "J'ai vu le 8x10 de Cameron sur le bureau de casting et j'ai demandé : 'Et elle ?' On m'a dit qu'elle faisait partie de la liste mais qu'elle n'avait encore rien fait d'autre. J'ai dit de l'amener et nous verrons."

Après cela, le choix était fait. "[Cameron Diaz] était la seule personne pour le rôle en ce qui me concerne après sa première lecture. Et puis j'ai vu l'alchimie entre elle et Jim. Huit rappels plus tard, dont des improvisations avec Jim, j'ai finalement convaincu les producteurs."

Même Joely Fisher, qui incarne Maggie et dont c'était là aussi le premier film, s'est souvenue de Cameron Diaz comme d'une évidence, sortant de sa caravane pour filmer une scène avec "une lumière autour d'elle" : "Elle était tout simplement à couper le souffle en personne. Le personnage était tellement parfait pour elle. Je savais qu'elle allait devenir une star." Le reste appartient à l'histoire.

Nommé aux Oscars et aux BAFTA pour ses effets visuels - en plus d'autres nominations pour son maquillage et ses décors aux BAFTA et une nomination du meilleur acteur dans une comédie pour Jim Carrey aux Golden Globes -, The Mask a été un véritable succès et a rapporté plus de 351 millions de dollars dans le monde entier, contre un budget de 23 millions de dollars "seulement" !

The Mask est à revoir en VOD.

publié le 15 juin, Aude Mackau, Allociné

Liens commerciaux