Les diapos photos
10 photos

10 flics qui ont crevé l'écran

Pendant des mois, parfois des années, les criminels commettent leurs crimes en toute impunité. Quelques fois, ils commettent des erreurs qui leur sont fatales mais la plupart du temps, les policiers qui les traquent font preuve d'une telle ingéniosité et d'une détermination sans pareil, que ces derniers finissent toujours pas être découverts. Si "les hommes sont à eux seuls capables des pires atrocités", comme l'a dit Joseph Conrad, lorsqu'elles se produisent ces inspecteurs de police du septième art sont sur le coup.

  • Park Doo-man,
© Sipa, NANA PRODUCTIONS 2/10

Park Doo-man, "Memories of Murder" (2003) de Bong Joon-ho

En 2003, Bong Joon-ho écrit et réalise "Memories of Murder" en se basant sur des faits réels. Entre 1986 et 1991, dans la province de Gyunggi en Corée, le corps d'une femme violée et assassinée est retrouvé. Peu de temps après, de multiples corps sans vie sont découverts. Dans un pays qui n'a jamais été confronté à de telles atrocités, une unité de police est créée en urgence dans la région pour mettre la main sur le coupable au plus vite. À la tête de l'équipe d'enquêteurs, Park Doo-man (Song Kang-ho) et Seo Tae-yoon (Kim Sang-kyeong) mettent tout en oeuvre pour mener à bien une mission qui s'annonce complexe. Song Kang-ho ("Parasite") bluffe la critique par sa performance et s'impose comme l'acteur fétiche du réalisateur.

Mégane Bellée, Jellyfish France

Autres diaporamas

Tout voir

PUBLICITÉ

Liens commerciaux

Retrouvez Cinéma et séries sur

facebook twitter